Zimmermann & de Perrot

ABOUT

Zimmermann & de Perrot

Notre théâtre

Nous construisons nos pièces en partant de ce qui est petit, de ce qui ne se voit plus, de ce qui refait surface dans les moments d’inattention, voilà ce que nous explorons et collectionnons. Nous y cherchons nos personnages, nos espaces visuels et nos sons, une respiration momentanément suspendue, un instant d’affolement, un pincement de cœur.

Nous utilisons tout ce qui se présente à nous et le pressons dans notre hachoir pour fabriquer nos pièces.
Nous appelons notre travail du théâtre, car nous n’avons pas trouvé de meilleur nom.
Nous aimons déformer et retourner les choses.
Nous cherchons le possible dans l’impossible.
Nous prenons des risques et nous échouons.
Nous aimons les choses, les objets, ce sont pour nous des êtres vivants.
Nous sommes des petits qui aimerions être des grands, mais qui, d’un coup, sommes débordés par la réalité.
Nous gambadons au bord de l’abîme.
Nous mourons de rire, mais prenons tout au sérieux.
Nous bravons la douleur physique.
Nous sommes extrêmement consciencieux et minutieux.
Nous allons à fond la caisse.
Sueur et larmes, bonheur et poisse.

Zimmermann & de Perrot, Zurich 2011

Le théâtre de Zimmermann & de Perrot se fonde sur une observation minutieuse, une interprétation pleine d’humour, une dénaturation et une transposition artistique d’événements quotidiens, et adapte ainsi à la grande scène les mille petites absurdités de la vie. Situant le corps, l’objet et la musique dans un décor convertible, Zimmermann & de Perrot composent des pièces de théâtre surprenantes. Leur travail se focalise sur l’homme, dans toute sa fragilité et ses contradictions. Leurs personnages sont obsédés par leur désir de rendre possible l’impossible. Leur travail est très physique et, en tant que performeurs, ils possèdent un fabuleux talent d’artisans. Leur théâtre sans paroles déborde d’humour, d’absurde et d’amour du détail. Les objets sont des êtres vivants, les hommes des choses. On n’est pas toujours sûr de ce dont il s’agit, ce qui oblige à amorcer d’autres réflexions souvent inhabituelles.

Le monde enchanté du duo de metteurs en scène Zimmermann & de Perrot a trouvé sa place, au cours des ans, dans les théâtres et les festivals les plus célèbres d’Europe et du monde entier : Théâtre de la Ville Paris, Festival d’Avignon, Barbican London, Sydney Opera House, Théâtre Vidy-Lausanne, Grec Festival Barcelona, Schauspielhaus Zürich, Grand Théâtre de Luxembourg, Usine C Montréal, Hong Kong Cultural Center, De Singel Antwerpen, Greek Festival Athens, etc.

Les deux artistes enchaînent les tournées et les créations à un rythme effréné; plusieurs pièces partent simultanément en tournée et ils jouent dans la plupart d’entre elles.

La presse parle d’eux dans de nombreux magazines, revues et journaux internationaux tels que le New York Times, Neue Zürcher Zeitung, El Pais, Libération, Les Inrockuptibles, ELLE, Télérama, The Guardian… Dans le Nouvel Observateur, Raphaël de Gubernatis parlait de leurs spectacles comme d’une « débauche de poésie onirique et d’intelligence aiguë ». Thomas Hahn, du magazine allemand Ballettanz écrivait que dans les pièces de Zimmermann & de Perrot, « toutes les frontières esthétiques se libèrent, également celles issues de la tradition. Majestueux ! ». Mikhail Baryshnikov, légende de la danse, alors qu’il recevait Martin Zimmermann et Dimitri de Perrot, décrivait leur théâtre comme suit : «Zimmermann & de Perrot nous offre la totale, à la fois une oeuvre plastique au design extraordinaire et de brillantes spectacles. J’ai été vraiement impressionné. Pour moi, ils sont de vrais innovateurs. Les deux sont de grands artistes.» Enfin, dans le journal Le Monde, Rosita Boisseau décrivait leur travail ainsi : « De la même façon que l’on parle de danse-théâtre pour évoquer au mieux le style de la chorégraphe allemande Pina Bausch, on pourrait inventer pour Zimmermann & de Perrot le terme de théâtre-cirque ». ».

Zimmermann & de Perrot a été récompensé à plusieurs reprises, entre autres par le Prix Foundation Heinz Spoerli 2013, le Prix Suisse de la Danse et de la Chorégraphie 2009, le Prix d’encouragement du canton de Zurich en 2010, le Prix Suisse du Design en 2008, 2010 et en 2011 dans la catégorie décors de théâtre, le Prix d’innovation suisse en 2008, etc.

Sur la scène et en coulisses, leur équipe comprend aujourd’hui près de 40 acrobates, danseurs, acteurs, techniciens et autres collaborateurs artistiques ainsi que leur propre bureau de production. A ce jour, Zimmermann & de Perrot est resté indépendant et n’est attaché à aucun théâtre.



Biographies


Zimmermann & de Perrot
Les deux artistes créent les pièces GOPF (1999), HOI (2001) et JANEI (2004) avec le collectif MZdP, ANATOMIE ANOMALIE (2005, mise en scène et décor: Zimmermann, musique: de Perrot) pour la Compagnie Anomalie. Sous le nom Zimmermann & de Perrot, ils réalisent GAFF AFF (2006), ÖPER ÖPIS (2008) et CHOUF OUCHOUF (2009, interprété par le Groupe acrobatique de Tanger). En 2011 ils créent leur nouvelle pièce HANS WAS HEIRI.

Dimitri de Perrot
Dimitri de Perrot est né en 1976 à Neuchâtel en Suisse. Après sa maturité au gymnase artistique de Zurich, il se forme en autodidacte et devient musicien et compositeur. A partir de 1998, il se tourne vers le théâtre et se développe comme metteur en scène.

Martin Zimmermann
Martin Zimmermann est né en 1970 à Winterthur en Suisse. Après des études de décorateur, il achève avec distinction sa formation au Centre National des Arts du Cirque (C.N.A.C.) en France. Dès son retour à Zurich, en 1998, il démarre son travail de chorégraphe et de metteur en scène.